Vider une maison suite au décès d’un proche

personnes en train de vider une maison

Vider une maison après le décès d’un proche est une tâche longue et délicate et qui prend généralement plus de temps qu’anticipé. On a tendance à sous-estimer la quantité d’objets, de meubles qu’une personne peut entasser au fil d’une vie dans sa maison. On s’en rend compte une fois au pied du mur, contraint d’agir après le décès.

Les difficultés émotionnelles

Ce moment est redouté, car il est impossible de vider la maison de son proche décédé de manière détachée. Les souvenirs avec ce dernier, les souvenirs dans la maison, les objets familiaux, ses objets personnels…tout cela apporte énormément d’émotions et il devient alors difficile de réaliser un réel tri dans les objets car la plupart de ses possessions auront pour vous une valeur sentimentale.

Si vous avez des proches pour vous aider à faire cette tâche délicate, alors n’hésitez pas à les solliciter. C’est un moment qui se vit généralement beaucoup mieux lorsque l’on se sent entourés. De même, si vous n’êtes pas pressé par le temps, faites le vide étape par étape, en commençant par les choses qui ont le moins de valeur sentimentale. Sinon vous pouvez également demandé à vous faire accompagner pour réaliser le vide maison. Il peut s’agir aussi bien d’une aide psychologique, un soutien, qu’une aide plus logistique sur la mise en œuvre technique de l’opération. Vous aurez même la possibilité de déléguer complètement cette mission si vous estimez que cela sera une épreuve trop difficile pour vous.

Comment s’organiser

Notre solution c’est l’organisation, en effet il faut tout d’abord commencer par ce qui prend le moins de place dans la maison. C’est-à-dire commencer par les objets accumulés dans l’ensemble de la maison, nous vous préconisons de trier vos objets par catégories. Les objets culturels, les objets du quotidien (ceux qui se trouvent dans la cuisine, salle de bain, chambre, garage..etc), les courriers importants, les produits de consommation, les souvenirs, et enfin les habits et accessoires. En effet, les vêtements représentent très souvent un large volume, ils ont une valeur sentimentale pour vous, mais vous ne pouvez pas tous les garder alors il est important à ce moment de réfléchir à ce que vous allez garder, jeter, ou donner.

C’est une fois avoir fait le tri et le débarras dans les petits objets que l’on peut commencer à s’attaquer aux grands objets. En effet, les placards du logement sont vidés, on y voit désormais plus clair on peut donc répartir les meubles en trois catégories : le gros mobilier, le petit mobilier et la décoration.

Le mobilier et la décoration vous sont généralement chers, devoir s’en débarrasser vous rend triste, cela vous apporte beaucoup de mélancolie. Mais il est important de bien réfléchir à ce qui peut être gardé, vendu, donné ou débarrassé. Une fois que vous avez réussi à faire l’inventaire de l’ensemble des biens de la maison, désormais libre à vous si vous le souhaitez de réaliser un vide maison du mobilier que vous souhaitez donner, de réaliser des dons à une association, ou bien faire appel à une société de débarras pour déménager l’ensemble des objets et mobilier afin que la maison soit totalement vide avant la mise en vente ou lors de l’état des lieux pour une nouvelle mise en location.

Laisser un commentaire