Pourquoi faire appel à un expert pour l’état des lieux

En entrant ou en quittant un logement, il est important de faire un état des lieux. Le processus de choix de l’expert et les potentiels pièges à éviter doivent être convenablement perçus avant d’entamer le processus. Voici comment procéder.

Quelles formes d’état des lieux conviennent à votre situation ?

L’état des lieux se décline au moins sous deux formes correspondant à deux événements dans la relation entre locataire et propriétaire.

  • D’une part, il y a l’état des lieux d’entrée. Il doit être effectué avant que le locataire emménage dans le logement. Il permet de décrire de façon précise dans quel état se trouve l’appartement.
  • D’autre part, il y a l’état des lieux de sortie. Son rôle est de décrire l’état du logement au moment où le locataire le quitte.

L’enjeu est financier, car la garantie locative versée par le locataire peut être utilisée pour effectuer des travaux de réparation.

Faire l’état des lieux : quels sont les pièges ?

Contactez un expert pour votre état des lieux est vital, cela évite de tomber dans le travers de tenter d’effectuer soi-même ce constat. Cela vous prendrait une éternité pour un document de qualité moyenne.

Il vaut mieux aussi éviter d’utiliser les formulaires d’état des lieux pré-rédigés qu’il est possible de trouver sur le web. La raison est simple, ils sont des documents généraux qui ne correspondront pas forcément à votre situation. 

Pourquoi faire appel à un professionnel pour l’état des lieux ? 

La loi impose de faire l’état des lieux avant la remise des clés et avant la récupération des clés. N’écoutez pas la petite voix qui vous dit que le financement de cet acte est conséquent.

Gardez à l’esprit qu’en réalité, vous économisez de l’argent, car l’état des lieux est certifié. Il est le plus souvent réalisé de façon contradictoire par un expert commis par le propriétaire et un autre commis par le locataire. Cette précaution permet d’éviter des contestations en fin de bail.

Laisser un commentaire